STAGE


Samedi 7 mai 2016 de 09h30 à 17h30 - 40€

Niveau : Tous

avec Marc Anthony

Démarche pédagogique :

L’immersion, depuis plus d’une trentaine d’années, dans les traditions musicales populaires m’a appris, le goût de la liberté d’exécution dans un cadre défini, l’ornementation libre au service de la mélodie et du rythme, l’expression individuelle forte dans le respect de la forme. Voici comment je pense ma démarche pédagogique :
L’enseignement est personnalisé. J’essaie de me mettre à l’écoute du désir de musique de l’élève et lui donner des éléments musicaux, rythmiques, musculaires, corporels pour les mettre au service d’une expression personnelle où le sensible passe avant la technique et la théorie. C’est un travail basé sur l’oralité, ce qui ne veut pas dire le rejet de l’écriture, on apprend en écoutant, dans un échange de paroles et de gestes. Les traditions populaires, ont mis longtemps, souvent plusieurs générations à peaufiner une relation très étroite entre geste et musique, il faut essayer de comprendre en quoi ce lien consiste. Le rapport à la danse est un axe de travail important et original ainsi qu’un cadre pédagogique fort. Développer l’oreille et sa propre aptitude à entendre en profondeur la musique.
Favoriser le vécu, le tâtonnement, l’expérience personnelle, le droit à l’erreur, le bricolage. Chercher la nécessité intérieure.
Je pense que des actes alternatifs, voir libertaires, dans le domaine de l’enseignement musical, comme ailleurs, sont plus que jamais nécessaires et j’essaye pour ma part, tant que faire ce peut, d’œuvrer dans ce sens.

Alain Savouret : « pour moi les pratiques de traditions orales, ça commence par la notion d’immédiateté ou d’invention en temps réel. Le terme d’invention étant un terme capital parce que invention et création ce n’est pas la même chose »